100 000 canards par un doux soir d’orage de Thomas Carreras

Ginger, globe-trotteuse américaine de 19 ans, débarque à Merrywaters, en Angleterre, pour un festival de musique. Elle est loin de se douter que les canards seront aussi nombreux, ni qu’ils commenceront à l’espionner, ni qu’ils représenteront, peut-être, un danger mortel.

J’ai aimé ce livre car il est composé de deux partie une avec de l’action l’autre composée de mystère mais pas d’action la deuxième est mieux et il faut s’accrocher pour y arriver mais après c’est super. Critique de thetim 😉

2 Replies to “100 000 canards par un doux soir d’orage de Thomas Carreras”

  • Bonjour, alors ce n’est pas moi qui ai critiqué ce livre car je l’ai lu mais pas en entier et je ne pense pas vraiment avoir envie de finir… Comme quoi les avis peuvent être très différents. 😏

    • c normal car comme je l’ai dis la premiére partie peut être ennuyante…
      mais la deuxième est super !!!!! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *